Gagnant du concours photo
Derniers sujets
» un rongeur pourrait-il me correspondre ?
par yop720bis Jeu 27 Oct - 16:15

» expo d'Orléans : organisation de M....
par boboxlove Mer 12 Oct - 11:17

» boule en bas du ventre de mon chien
par yop720bis Sam 18 Juin - 13:45

» Bonjour du Maroc
par yop720bis Jeu 16 Juin - 20:54

» Portée 2016 Bolcanstern Dobermann
par Krystel Lun 13 Juin - 11:25

» Bolcanstern Dobermann, ou l'histoire d'une passion
par Krystel Lun 30 Mai - 4:07

» Encore une nouvelle race !
par boboxlove Mar 3 Mai - 20:33

» bonjour de Belgique
par annie_2806 Jeu 7 Avr - 7:26

» Hänsel, mon petit loup un peu fou.
par Hänsel Mar 29 Mar - 6:58

Les posteurs les plus actifs de la semaine


Blanche du Massif Central

Aller en bas

Blanche du Massif Central

Message par Chris17 le Mer 12 Fév - 11:17



Caractéristiques
La Blanche du Massif Central, ou BMC, présente une tête fine blanche, plutôt longue et dépourvue de cornes. Ses muqueuses sont claires ; ses oreilles sont longues portées et un peu tombantes. La toison est blanche laissant à découvert la tête, le dessous du cou et le ventre et s’arrêtant au-dessus du genou et du jarret. Les brebis adultes pèsent en moyenne de 60 à 80 kg et les mâles de 90 à 140 kg. La race Blanche du Massif Central se caractérise par sa rusticité et son aptitude à la marche dans les zones de parcours. La femelle, assez bonne laitière, peut être mise à la lutte avec succès au printemps. Le travail mené depuis plusieurs années sur l´amélioration du format, de la conformation et des aptitudes de croissance ont permis de développer son exploitation en race pure.
Historique

La race Blanche du Massif Central peut être considérée comme un rameau d´une vaste population de moutons dits « Caussenards », peuplant les Causses, régions sèches au sol caillouteux et pauvre, qui bordent le Massif central du Sud-Ouest au Sud. La population, originaire de la Margeride est d’abord dénommée Blanche de Lozère. A partir de son berceau lozérien, la race s´est développée dans le Cantal et la Haute-Loire, et s’est implantée en Ardèche, dans le Gard, le Lot, le Puy de Dôme, l’Hérault ou la Drôme soit par diffusion de femelles soit par utilisation de béliers pour absorber certains troupeaux ou populations locales. Après son expansion sur l’ensemble du massif, la race prend le nom de Blanche du Massif Central ; elle sera officiellement reconnue en 1975.
Géographie

Aujourd’hui présente sur l’ensemble du Massif central, la population BMC est avant tout concentrée sur son berceau, à savoir l’Auvergne et Languedoc Roussillon (73 % de la population). La population totale est estimée aujourd’hui à 359 000 brebis, ce qui en fait la première race ovine allaitante française.
Système d'élevage - type de production

La BMC, race robuste, s’adapte parfaitement aux conduites d’élevages en milieu difficile, qui vont du quasi plein air des régions arides et sèches du sud du massif central, aux conduites en bergerie en zones plus continentales et montagnardes de l’Auvergne. La taille des troupeaux est importante, avec environ 400 brebis. Les périodes et rythmes d´agnelages sont variables : les troupeaux sont majoritairement conduits sur un agnelage d´automne ou de printemps. Une part significative des exploitations mettent en place un système de reproduction accéléré. Du fait de sa bonne conformation et de ses qualités maternelles (prolificité et agnelage précoce) la race Blanche du Massif Central répond aux attentes du marché. Souvent conduite en race pure, la BMC permet de produire toute l’année des agneaux de bergerie qui sont abattus à partir de 90 jours à un poids de 30-38 kg. Le marché à l´export vers l´Espagne et l´Italie s´effectue à un poids vif de 24-26 kg.

Source : http://www.races-montagnes.com/fr/races/race-ovine-des-massifs/blanche-du-massif-central.php et Google images
avatar
Chris17
Admin
Admin

Masculin Messages : 2850
Date d'inscription : 25/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum