Gagnant du concours photo
Derniers sujets
» un rongeur pourrait-il me correspondre ?
par yop720bis Jeu 27 Oct - 16:15

» expo d'Orléans : organisation de M....
par boboxlove Mer 12 Oct - 11:17

» boule en bas du ventre de mon chien
par yop720bis Sam 18 Juin - 13:45

» Bonjour du Maroc
par yop720bis Jeu 16 Juin - 20:54

» Portée 2016 Bolcanstern Dobermann
par Krystel Lun 13 Juin - 11:25

» Bolcanstern Dobermann, ou l'histoire d'une passion
par Krystel Lun 30 Mai - 4:07

» Encore une nouvelle race !
par boboxlove Mar 3 Mai - 20:33

» bonjour de Belgique
par annie_2806 Jeu 7 Avr - 7:26

» Hänsel, mon petit loup un peu fou.
par Hänsel Mar 29 Mar - 6:58

Les posteurs les plus actifs de la semaine


Berrichon de l'Indre

Aller en bas

Berrichon de l'Indre

Message par Chris17 le Jeu 6 Fév - 16:26



Le Berrichon de l’Indre est l’animal le plus proche de l’ancienne population berrichonne dont il a conservé les aptitudes de rusticité et de sobriété. La race possède de bonnes facultés d’adaptation. Sa capacité de désaisonnement autorise les systèmes d’élevage les plus variés (bergerie, plein air, semi plein-air).


XVIIIème siècle

Croisement des moutons locaux Berrichons avec des Mérinos, puis avec des races anglaises.


XIXème siècle

Les éleveurs ayant renoncé aux croisements conservent une population proche du Berrichon d’origine, tandis que les rameaux croisés aboutissent à la création du Berrichon du Cher.



1850 à 1950

Les éleveurs ayant renoncé aux croisements conservent une population proche du Berrichon d’origine, tandis que les rameaux croisés aboutissent à la création du Berrichon du Cher.



1895

Création du Flock Book (livre généalogique).


1950 à 1980

Chute des effectifs due à la spécialisation des zones céréalières, entrainant l’exclusion des moutons


1975

Création de l’UPRA Berrichonne et mise en place des actions de relance de la race.



1985

Création d’un centre d’élevage de jeunes béliers à Baugy (18)



2007

Reprise du schéma de sélection et de la gestion du livre généalogique par GEODE.



2008

GEODE est agréé en tant qu’Organisme de Sélection pour la race Berrichon de l’Indre.

Hauteur au garrot femelles :
Hauteur au garrot mâles :
Poids adulte femelles : 60 à 70 kg
Poids adulte mâles : 100 kg
Poids moyen des toisons : 1.5 à 2.5 kg

Le Berrichon de l'Indre est apprécié pour ses qualités d'élevage. Les brebis présentent une bonne prolificité en monte naturelle associé à une bonne valeur laitière : la presque totalité des agneaux nés doubles sont élevés doubles par leur mère. La race se dessaisonne naturellement, ce qui permets à la majorité des élevages d'avoir deux périodes d'agnelage, l'une au printemps et l'autre en hiver.

Le Berrichon du Cher est également reconnu pour sa sobriété et ses facultés d'adaptation. On le trouve aussi bien dans des systèmes d'élevage de semi-plein air que de semi-bergerie, ou encore en bergerie intégrale. Grâce à ses qualités maternelles, le Berrichon de l'Indre est régulièrement utilisé en support femelle pour la production d'agneaux toute l'année, en association avec des béliers de races bouchères pour améliorer la conformation des agneaux.

Le programme de sélection en race pure est basé essentiellement sur la gestion de la variabilité génétique. Un schéma de rotation des accouplements entre les différentes familles permet de conserver l'ensemble des origines génétiques et de stabiliser les effectifs sur des bases saines. Cependant, la sélection des béliers au sein de chaque famille se fait autant que possible sur ascendance pour les qualités maternelles et sur performances individuelles pour le type, la conformation et la croissance.

Source : http://www.racesdefrance.fr/moutons/races-en-conservation?id=135 et Google images
avatar
Chris17
Admin
Admin

Masculin Messages : 2850
Date d'inscription : 25/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum