Gagnant du concours photo
Belle ile 6596781aa
Derniers sujets
» un rongeur pourrait-il me correspondre ?
par yop720bis Jeu 27 Oct - 16:15

» expo d'Orléans : organisation de M....
par boboxlove Mer 12 Oct - 11:17

» boule en bas du ventre de mon chien
par yop720bis Sam 18 Juin - 13:45

» Bonjour du Maroc
par yop720bis Jeu 16 Juin - 20:54

» Portée 2016 Bolcanstern Dobermann
par Krystel Lun 13 Juin - 11:25

» Bolcanstern Dobermann, ou l'histoire d'une passion
par Krystel Lun 30 Mai - 4:07

» Encore une nouvelle race !
par boboxlove Mar 3 Mai - 20:33

» bonjour de Belgique
par annie_2806 Jeu 7 Avr - 7:26

» Hänsel, mon petit loup un peu fou.
par Hänsel Mar 29 Mar - 6:58

Les posteurs les plus actifs de la semaine


Belle ile

Aller en bas

Belle ile Empty Belle ile

Message par Chris17 le Jeu 6 Fév - 11:11

Belle ile Belleile-1

La Belle-Île ou « Race de Deux » est issue du croisement entre la population ovine locale bretonne et des moutons flandrins introduits au 18ème siècle, réputés pour leur prolificité. Cette population que l’on croyait disparue a été retrouvée sur l’île de Belle-Île-en-Mer par le Pr. Malher de l’Ecole vétérinaire de Nantes. Cette population n’était autre que la survivance de la race de Deux, mais l’extinction la menaçait puisque seulement une quinzaine d’animaux ne subsistaient. Le programme de conservation mis en place par le CRAPAL (conservation des Races Animales en Pays de la Loire) a permis de faire remonter les effectifs en 2007 à plus de 200 brebis réparties dans 34 élevages différents, répartis dans l’ensemble de la Bretagne historique et de la Vendée.

Brebis de format moyen, correctement conformée, non cornue, les toisons sont unies et fermées, en majorité blanches, mais les animaux colorés sont fréquents (de gris à brun foncé). Les animaux blancs ont en général des tâches rousses aux extrémités. La queue est parfois dépourvue de laine « queue de rat ».

La brebis Belle-Île est une bonne herbagère, de caractère sociable, plutôt bonne laitière : des élevages se sont d’ailleurs lancés dans la traite. Elle se distingue par sa prolificité exceptionnelle, les portées gémellaires étant la norme, les triplés fréquents, et dans certaines souches les naissances peuvent atteindre 4 agneaux ou plus.

La majorité des élevages sont détenus par des collectivités (écomusées, parcs régionaux, sites touristiques…) mais elle est aussi valorisée pour une production agricole, en général par la vente directe d’agneaux de 5 à 7 mois. Une minorité d’élevages traient leurs brebis, pour une production de fromages fermiers.


Source : http://www.agroparistech.fr/svs/genere/especes/ovins/belleile.htm
Chris17
Chris17
Admin
Admin

Masculin Messages : 2850
Date d'inscription : 25/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum